E-Sport

Le Sport Electronique, un milieu encore méconnu !

 

Et pourtant aujourd’hui le domaine des jeux vidéo compétitifs (en anglais Esport ou E-sport), représente plus de 380 millions de chiffre d’affaire au niveau mondial. Ce milieu est instigateur de centaines de compétitions organisées par an !
Un exemple parmi d’autres, la finale de League Of Legend (LOL) 2016 :

Une compétition regroupant 16 équipes, et un chèque de 2.130.000€ pour l’équipe qui remporte le tournoi. Et les sponsors sont légions dans ce milieu… Rien que pour ce tournoi on peut voir pour les plus importants : Le MIT, Samsung, Microsoft, Vinci.
Dans le stade, plus de 50.000 personnes, et sur internet via les « streams », 334 millions de « viewers ».

final-lolFinale de League Of Legends (Riot Games) au Mercedes-Benz Arena de Berlin en 2015 – Crédit : Bild

Une des forces de l’Esport est sa communauté, très active, très importante, et une base cruciale pour certaines entreprises acteurs du milieu vidéoludique, comme Valve, notamment éditeur de la série Counter-Strike, et surtout du dernier en date CS:GO (Counter-Strike Global Offensive).

top10Aujourd’hui les équipes « Esportives » sont dans de nombreux pays à travers le monde traitées comme des équipes sportives de très haut niveau, avec des entraînements intensifs (8h par jour ou plus), et tout l’attirail et le quotidien du sportif « classique » d’envergure internationale. En France, la discussion est ouverte au Parlement, preuve de l’importance du secteur.

En 2016, les acteurs importants de la scène « Esport » sont Valve (CS:GO ; Dota 2), Activision Blizzard (Overwatch ; Hearthstone, Starcraft 2), Riot Games (League of Legend) pour leurs jeux, ou encore Twitch.tv pour les plateformes de « Streaming » (visionnage en ligne) etc.

Report de Twitch sur le nombre d’heures passés par les viewers sur certains jeux Esportives

 

Et pour finir, une petite comparaison, on estime que d’ici 2020, l’« Esport » rapportera à ses actionnaires plus que le monde de la Formule 1.
audience

C’est pour ces raisons et pour sa vocation fédératrice que le BDS de notre école souhaite, pour cette année et les prochaines, développer cette activité. Nous organiserons des événements au sein d’Itescia et en partenariat avec d’autres associations : LAN-party et compagnie.

Et vous, l’Esport, qu’en pensez-vous ?